Ecofilae / Références / Elaboration d’un pilote Reuse sur la commune de Murviel-lès-Montpellier

Elaboration d’un pilote Reuse sur la commune de Murviel-lès-Montpellier - 2015

Secteurs d'activité

#Agriculteurs et Vini-viticulteurs

Services

#Démonstrateurs

Partenaires

IRSTEA | M3M

Projet

Murviel-lès-Montpellier, commune à l’ouest de Montpellier, possède une station de traitement par lagunage (1500 EH) qui arrive à saturation et des questions  se posent quant à son redimensionnement.  Le rejet de cette station se fait actuellement dans un cours d’eau temporaire et deux parcelles agricoles de 0.5ha environ sont susceptibles d’être arrosées avec les eaux usées traitées sortant de cette station.

Les intérêts pour la réutilisation des eaux usées traitées dans ce territoire sont multiples : la possibilité d’apport d’eau d’irrigation sur des vignobles qui actuellement se trouvent hors des plans d’extension d’un canal d’irrigation, l’anticipation des besoins en eau pour la vigne dans le contexte de réchauffement climatique et enfin la pérennité des exploitations viticoles en maintenant une production locale de qualité.

Le projet de pilote avait pour objectif de lever certaines interrogations :

  • techniques par une étude de faisabilité et montage du pilote sur le terrain, et évaluation de l’efficacité de cette nouvelle filière de traitement vis à vis de certains paramètres (matière organique, azote, phosphore)
  • financières par comparaison de coûts  entre la mise en place d’un réseau BRL et l’utilisation des eaux de lagunages
  • d’acceptabilité par les viticulteurs vis à vis de cette ressource d’eau alternative et l’impact sociétal de cette utilisation des eaux usées pour la vigne.

L’originalité de ce projet réside dans le fait qu’il y a une forte volonté de la mairie de Murviel-lès-Montpellier à développer cette filière de réutilisation des eaux usées et que cette volonté est appuyée par des viticulteurs.

Actions Ecofilae

Dans le cas du projet de Murviel-lès-Montpellier, l’élaboration du pilote a nécessité le montage d’un dossier réglementaire. Dans ce contexte, Ecofilae a assisté l’IRSTEA dans la demande de dérogation.

Pour  cette autorisation préfectorale, Ecofilae a proposé 3 actions :

  • la sensibilisation pour faire adhérer les acteurs locaux au projet par des actions de formation et de communication,
  • l’évaluation du potentiel Reuse sur le territoire par la caractérisation des sources et des usages (qualité, quantité),
  • l’établissement de scenarii viables pour la filière en effectuant une Analyse Coûts-Bénéfices.

 Une fois l’autorisation accordée, Ecofilae a assisté l’IRSTEA dans l’étude de faisabilité technique du pilote.

Clients

Toutes les références